EPP Analyse des causes des infections urinaires sur sonde à demeure

Chargé de mission :

Objectifs

Les infections nosocomiales touchent en France près de 5 % des patients hospitalisés . Les infections urinaires représentent 30 % des infections nosocomiales et sont favorisées par la mise en place d’une sonde urinaire.

Les objectifs du projet, développé en collaboration avec RFCLIN-PRIMAIR, sont :
- d’analyser les causes des infections urinaires survenues après sondage urinaire à demeure,
- de mettre en œuvre des barrières évitant leur reproduction,
- et d’améliorer ainsi la prévention du risque infectieux du patient chez qui une sonde urinaire à demeure a été posée au cours de l’hospitalisation.

Méthode(s) proposée(s) : analyse des causes profondes

Références réglementaires ou documentaires

Guides et outils RéQua

Le référentiel d'évaluation et les masques de saisie sont réservés aux adhérents RéQua et sont à demander au chargé de mission responsable du projet.
RéQua-RFCLIN-PRIMAIR. Analyse des causes des infections urinaires sur sonde à demeure. Référentiel d'évaluation des pratiques professionnelles. 2007.

CR de réunions et supports de présentation

Diaporama - Réunion de lancementTélécharger le document